Etats-Unis : un rapport torpille le plan de réforme de l'Obamacare des républicains

le , mis à jour à 06:19
0
Etats-Unis : un rapport torpille le plan de réforme de l'Obamacare des républicains
Etats-Unis : un rapport torpille le plan de réforme de l'Obamacare des républicains

Des dizaines de millions d'Américains n'auront plus de couverture maladie si le projet républicain de réforme du système de santé, soutenu par Donald Trump, était adopté, selon un nouveau rapport qui devrait diviser encore un peu plus la majorité républicaine du Congrès.

Le nombre de personnes sans assurance atteindrait 52 millions en 2026, selon la prévision du Bureau du budget du Congrès (CBO), très respecté arbitre budgétaire, soit 24 millions de plus que si le statu quo était maintenu. En proportion, 19% des moins de 65 ans vivraient sans couverture maladie, contre 10% aujourd'hui - les Américains les plus âgés bénéficiant d'une couverture publique.

La réforme effacerait ainsi une bonne partie des acquis d'«Obamacare», la loi de 2010 signée Barack Obama que les républicains souhaitent abroger rapidement, comme symbole de leur retour au pouvoir.

Dès 2018, année des élections législatives, il y aurait 14 millions d'assurés en moins.

Les plus pauvres frappés

Une grande partie de cette baisse du nombre d'assurés viendrait de la suppression de l'obligation de contracter une assurance maladie, précipitant le départ du marché des Américains plus jeunes et en meilleure santé. Dans les années suivantes, les plus pauvres seraient majoritairement frappés par la réduction des aides publiques.

Ces chiffres sont plus élevés que ce que craignaient de nombreux élus républicains modérés, qui s'inquiètent d'un retour en arrière, au nom de la libéralisation du système de santé.

Certes, le projet républicain réduirait les déficits publics, grâce aux coupes du budget de la santé. Les dépenses du programme Medicaid, pilier de l'Etat-providence destiné aux plus vulnérables, serait ainsi réduites d'un quart en 2026 par rapport à la trajectoire actuelle.

Mais l'opposition démocrate s'est immédiatement saisie du rapport pour demander le retrait du projet républicain.

«Trumpcare serait un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant