Etats-Unis : un Pakistanais inculpé pour vente d'un logiciel espion sur portable

le
0
Etats-Unis : un Pakistanais inculpé pour vente d'un logiciel espion sur portable
Etats-Unis : un Pakistanais inculpé pour vente d'un logiciel espion sur portable

Quelques clics sur internet suffisent pour se procurer un logiciel permettant d'espionner le téléphone de quelqu'un de son entourage. Et les vendeurs de ce type d'applications n'étaient pas vraiment inquiétés jusqu'ici. Mais les Etats-Unis ont décidé de sévir. Un Pakistanais a été inculpé pour avoir créé et vendu une application pour téléphones mobiles capable de surveiller les appels, les textos, les courriels et le contenu d'un portable sans être repéré, a annoncé lundi le ministère américain de la Justice.

Il s'agit de la première affaire pénale de ce genre pour le ministère. «La vente de logiciels espions est pénalement répréhensible», a déclaré la ministre adjointe de la Justice, Leslie Caldwell, soulignant que de tels instruments étaient «expressément conçus pour les auteurs de harcèlement et de maltraitance domestique qui veulent connaître chaque détail de la vie personnelle de leur victime, sans que celle-ci ne soit au courant». Cette application, baptisée «StealthGenie» ou «le génie de la discrétion», «n'a que peu d'utilité en dehors de l'invasion de la vie privée d'une victime», a ajouté Dana Boente, procureure du district de Virginie (est) où le Pakistanais a été inculpé. D'après l'acte d'inculpation, le projet de vente stipulait explicitement que l'application visait les époux jaloux ou soupçonnant une relation extraconjugale.

Interdit aussi en France et pourtant...

Arrêté vendredi à Los Angeles, Hammad Akbar, 31 ans, a été inculpé pour complot, vente et publicité d'un instrument d'interception furtive et devait comparaître lundi devant un juge de Virginie. Il est soupçonné d'avoir créé cette application avec des complices. Son site internet, qui abritait le logiciel et en faisait la promotion et la vente, a été démantelé par le FBI, selon un communiqué.

Indétectable de la plupart des utilisateurs, et vantée comme telle dans les publicités en ligne, cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant