Etats-Unis : un nouveau cas d'eau contaminée au plomb

le
0
Etats-Unis : un nouveau cas d'eau contaminée au plomb
Etats-Unis : un nouveau cas d'eau contaminée au plomb

Après Flint, dont le cas a ému jusqu’au président Obama, les eaux d’une nouvelle ville du Midwest américain ont été contaminées au plomb.

Après Flint, Sebring. De récents tests menés par l’Agence de protection de l’environnement de l’Ohio ont fait état d’un taux anormalement élevé de plomb dans « plusieurs » habitations – sur 28 testées – et une école de Sebring, 4 400 habitants.

Ces résultats ont conduit à la fermeture des établissements scolaires, et l’Agence a prié les habitants de ne pas consommer l’eau du robinet.

Il s’agit de la deuxième ville du Midwest américain à voir son eau contaminée au plomb après la ville de Flint, dont le cas a ému jusqu’au président Barack Obama. Pour effectuer des économies, cette ville a décidé en 2014 de puiser l’eau dans la rivière locale, à la qualité douteuse. Les produits chimiques ajoutés à l’eau ont déclenché chez les habitants des problèmes cutanés ou de chutes de cheveux, et ont par ailleurs endommagé les conduites en plomb, exposant des citoyens au saturnisme.

Des données soupçonnées de falsification A Sebring, les services environnementaux de l’Ohio indiqué avoir des « raisons de soupçonner que l’opérateur [de l’usine de traitement de l’eau] avait falsifié ses données » sur la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine. Ils ont demandé l’aide de l’Agence fédérale de l’environnement pour lancer une enquête pénale.

Les autorités environnementales de l’Ohio avaient déjà publié un avertissement début décembre à propos de la contamination au plomb et blâmé la ville jeudi pour avoir « échoué à notifier comme il se doit les usagers » et ne pas avoir fourni à...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant