Etats-Unis : un naufragé retrouvé après 66 jours en mer

le
0
Etats-Unis : un naufragé retrouvé après 66 jours en mer
Etats-Unis : un naufragé retrouvé après 66 jours en mer

Un Américain porté disparu en mer depuis plus de deux mois a été miraculeusement sauvé jeudi par un bateau au large des Etats-Unis. Louis Jordan, 37 ans, porté disparu depuis le 29 janvier, a déclaré à des membres de sa famille qu'il avait survécu en attrapant du poisson à mains nues et en buvant de l'eau de pluie, selon les garde-côtes.

Un pétrolier allemand qui croisait au large de la Caroline du Nord l'a aperçu alors qu'il dérivait sur son voilier en détresse, à environ 322 km de la côte, et l'a secouru. L'homme a ensuite été évacué par un hélicoptère des garde-côtes américains vers un hôpital. «Je vais bien maintenant», a-t-il dit à son père, selon un enregistrement audio diffusé par les garde-côtes.

VIDEO. Etats-Unis : miraculé retrouvé en mer après deux mois de dérive

Frank Jordan, le père du naufragé, a déclaré à CNN ne pas savoir quel type d'avarie le voilier de son fils avait subi. Le miraculé a déclaré qu'il se faisait du souci chaque jour pour ses parents, pensant qu'ils pleuraient sa mort depuis qu'il avait pris la mer en Caroline du Sud, en janvier, pour aller pêcher. «Nous pensions t'avoir perdu», lui a dit son père. Selon les médias américains, le voilier a chaviré et Louis Jordan a été retrouvé assis sur la coque.

Frank Jordan a estimé que son fils était resté vivant grâce à sa «constitution robuste» et sa foi. «Il m'a dit au téléphone qu'il priait tout le temps, je crois que cela l'a beaucoup soutenu», a-t-il dit.

Le naufragé du Pacifique avait survécu 13 mois

En janvier 2014, Jose Salvador Alvarenga, un pêcheur originaire du Salvador, parti du Mexique, avait été retrouvé dans le Pacifique sud après 13 mois perdu en mer. Une histoire incroyable, longtemps contestée mais validée lorsque ce naufragé du Pacifique s'est soumis à un détecteur de mensonge. Jose Salvador Alvarenga avait survécu en se nourrissant d'oiseaux, de poissons et en buvant du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant