Etats-Unis : un jackpot à 421 millions de dollars pour 20 collègues de travail

le
0
Etats-Unis : un jackpot à 421 millions de dollars pour 20 collègues de travail
Etats-Unis : un jackpot à 421 millions de dollars pour 20 collègues de travail

Depuis huit ans, chaque mercredi et samedi, ils jouaient à la loterie. Pour 20 collègues de travail d'une usine automobile de Portland, dans le Tennessee, la persévérance a fini par payer. Samedi dernier, les «20 du Tennessee», comme ils se surnomment, ont décroché le jackpot et vont se partager 421 millions de dollars (environ 396 millions d'euros) ! Il s'agit du deuxième montant le plus élevé jamais gagné à la loterie dans cet Etat.

«On n'imagine jamais qu'on va gagner. Mais on joue quand même, pour s'amuser», explique Amy O'Neal, l'une des heureux gagnants, à USA Today. Après avoir acheté ses tickets, elle n'a même pas pensé à vérifier les numéros dès le tirage samedi soir. Amy O'Neal est tout simplement allée se coucher.

 

VIDEO. Etats-Unis : 20 collègues remportent 421 millions de dollars à la loterie (en anglais)

 

Plusieurs gagnants vont prendre leur retraite

Le lendemain matin, son fils a appris que le billet valant près de 400 millions d'euros avait été acheté à Lafayette, où réside la famille O'Neal. Le fils et le mari d'Amy sont alors allés réveiller l'heureuse élue. «Ils me secouaient et secouaient encore... J'ai pris mes billets et quand j'ai vu le troisième, j'ai commencé à crier, raconte Amy. J'ai vérifié une seconde fois, j'avais l'impression d'être dans un rêve.» Elle a ensuite fait part de la bonne nouvelle à ses collègues, qui ne l'ont d'abord pas cru. Selon Amy, «tout le monde criait. C'était de la pure joie.»

Que vont faire les «20 du Tennessee» avec tout cet argent ? D'après Kevin Soutehrland, cité par le New York Daily News, certains comptent prendre leur retraite. D'autres vont continuer à travailler. Lors d'une conférence de presse organisée mardi, ces nouveaux millionnaires ont expliqué vouloir rembourser leurs dettes, payer les frais de scolarité de leurs enfants ou s'acheter une nouvelle voiture. Ils entendent aussi aider leur prochain. «Ces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant