États-Unis : «Un accord politique à la dernière minute»

le
0
INTERVIEW - Nathan Sheets, chef économiste international de la banque Citi, à New York, commente la crise budgétaire américaine et son impact sur la croissance.

LE FIGARO. - Pensez-vous que la crise budgétaire aboutira à une fermeture du gouvernement fédéral?

Nathan SHEETS. - Non, je pense qu'il y aura un accord politique à la dernière minute. C'est aussi le sentiment des marchés, qui sont plutôt calmes. Mais il y a 30 % de chance que cela dérape. Et qu'on ait une mise au chômage forcé des ministères et des agences fédérales. Dans ce cas, Wall Street devrait légèrement baisser, sans doute de 1,5 % à 2 %, mais l'impact sur la croissance restera limité. Ce qui serait plus grave, c'est qu'il n'y ait pas d'accord sur le plafond de la dette et que les États-Unis ne puissent plus payer leurs factures. Là, la réaction des marchés serait sévère! Enfin, un blocage à la fois budgétaire et sur la dette serait catastrophique.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant