Etats-Unis: Twerk, cronut et Beyoncé, stars 2013 d'internet

le
0
Etats-Unis: Twerk, cronut et Beyoncé, stars 2013 d'internet
Etats-Unis: Twerk, cronut et Beyoncé, stars 2013 d'internet

Le "twerk" dansé par Miley Cyrus, le beignet "cronut", et Beyoncé ont été pour les Américains les stars des recherches sur internet en 2013, indiquent mardi Yahoo! et Bing.La jeune chanteuse Miley Cyrus, qui a mis le feu à la toile avec sa danse déhanchée de "twerk", a été aux Etats-Unis le premier sujet de recherches de l'année via Yahoo!, a indiqué mardi le moteur de recherches.Elle a ainsi détrôné la vedette de télé-réalité Kim Kardashian, reléguée en deuxième position malgré sa grossesse très médiatisée, la top modèle Kate Upton venant en troisième place.Les internautes inspirés par les films d'horreur se sont également passionnés pour l'"Apocalypse zombie", mais aussi la nouvelle coupure de 100 dollars ou les ratés de la réforme de santé du président Barack Obama.Les "selfies", des auto-portraits, sont aussi la nouvelle "obsession du web", indique Yahoo! dans un communiqué.Au chapitre de la gastronomie, les Américains se sont intéressés au "cronut", mélange entre beignet +donut+ et croissant inventé à New York par le français Dominique Ansel, et "à la façon de cuisiner la courge spaghetti", dit encore Yahoo!.Le moteur de recherches Bing a lui aussi réalisé son palmarès des personnalités recherchées sur le web, qui consacre la chanteuse américaine Beyoncé, détrônant elle aussi Kim Kardashian.Au Royaume-Uni, la chanteuse américaine cède la première place au Canadien Justin Bieber mais devance Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, ajoute le site qui a étudié les recherches sur internet dans 12 pays et constate que le secteur du showbiz vient en tête devant tous les autres.En France, la chanteuse de la Barbade Rihanna devance Kim Kardashian puis Beyoncé.En Australie, la pole position est occupée par la chanteuse américaine Miley Cyrus devant la top modèle australienne Miranda Kerr et l'ancien Premier ministre Kevin ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant