États-Unis : Trump et Clinton, deux candidats haïs

le
0
Clinton comme Trump atteignent l'un comme l'autre un niveau d'impopularité record.
Clinton comme Trump atteignent l'un comme l'autre un niveau d'impopularité record.

« Qui est celui que l'Amérique déteste le plus : Donald Trump ou Hillary Clinton ? » Ces derniers jours, les titres de ce genre foisonnent dans les médias américains. Ils résument bien une situation assez rare dans les annales électorales : les deux candidats les mieux placés pour remporter l'investiture ne sont pas les plus aimés. Et c'est un euphémisme. S'ils sont élus, selon le New York Times, « ce sera la première fois depuis au moins 25 ans qu'une majorité d'Américains aura une perception négative des deux candidats républicain et démocrate en même temps ». « Dans la période moderne, il n'y a pas d'élection similaire avec deux candidats aussi faiblards suscitant une telle division », estime Steve Schmidt, un consultant républicain.

Trump, 61 % d'opinions négatives

Donald Trump fait salle comble partout où il passe et a enregistré un nombre impressionnant de victoires du Nord au Sud. Mais au niveau national, selon la moyenne des sondages réalisée par le site Real Clear Politics, 61 % le voient négativement, contre 32 % qui ont une image de lui positive. « Trump a maintenant le taux de perception négative le plus haut de tous les candidats » depuis 1992, lorsque Gallup a commencé à poser la question", écrit Frank Newport, l'un des responsables de l'institut de sondage. Celui qui s'en rapproche le plus est George H. W. Bush qui, en octobre 1992, avait enregistré 57 % d'opinions...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant