Etats-Unis : Trump a une «âme noire», selon le père d'un soldat musulman tué en Irak

le
0
Etats-Unis : Trump a une «âme noire», selon le père d'un soldat musulman tué en Irak
Etats-Unis : Trump a une «âme noire», selon le père d'un soldat musulman tué en Irak

La joute à distance entre le père d'un soldat américain musulman tué en Irak, et le candidat du parti républicain à la présidentielle Donald Trump n'en finit pas d'alimenter la campagne, sur fond de débat sur la place des musulmans en Amérique.

 

«Cette personne est totalement incapable d'empathie. Je veux que sa famille le conseille, lui apprenne à faire preuve d'empathie. Il serait une meilleure personne (...) mais il a une âme noire», a déclaré ce dimanche sur CNN, la voix chargée d'émotion, Khizr Khan, le père du soldat disparu en Irak estimant même que le parti républicain devrait «répudier»  Donald Trump.

 

VIDEO. Khizr Khan: Donald Trump a une «âme noire»

 

L'algarade entre le père et le candidat remonte à vendredi, dernier jour de la convention démocrate qui a vu l'investiture d'Hillary Clinton, désormais engagée dans un duel frontal avec Donald Trump. Khizr Khan avait notamment dénoncé à la tribune les propos anti-musulmans et anti-immigrés de Donald Trump. «Donald Trump passe son temps à salir la réputation des musulmans. Il manque de respect à d'autres minorités... Il aime construire des murs et veut nous bannir de ce pays», avait  alors accusé Khizr Khan qui avait ensuite brandi une Constitution américaine, demandant à Donald Trump s'il avait même lu le document fondateur. Son intervention avait alors eu un écho retentissant aux Etats-Unis.

 

Donald Trump s'en était pris à la mère du soldat musulman tué en Irak

 

Des propos qui ont vivement fait réagir le milliardaire samedi. Ce dernier a notamment critiqué le fait que Ghazala Khan --épouse de Khizr Khan et mère d'Humayun, capitaine de l'armée de terre tué au combat en 2004 en Irak-- était restée silencieuse près de son mari jeudi à la convention démocrate. 

 

«Pour un candidat à la présidence ignorer le statut d'une mère Gold Star (organisation de soutien aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant