Etats-Unis : Samsung ne doit «plus que» 930 M$ à Apple

le
0
Etats-Unis : Samsung ne doit «plus que» 930 M$ à Apple
Etats-Unis : Samsung ne doit «plus que» 930 M$ à Apple

Le groupe d'électronique sud-coréen Samsung a finalement obtenu une petite réduction de l'amende géante d'un milliard de dollars qu'il avait été condamné à verser à son rival américain Apple pour des violations de brevets. Mais la facture reste salée.

Un jury de San José en Californie, qui devait rejuger une partie de cette amende géante, a estimé jeudi que Samsung devait payer environ 290 millions de dollars à Apple pour des dommages causés par plusieurs de ses produits ayant violé des brevets de l'iPhone. Le montant auquel sont arrivés les 8 femmes et 2 hommes du jury après une semaine de procès et trois jours de délibérations est un peu inférieur aux 380 millions qu'avaient réclamés les avocats d'Apple, mais nettement au-dessus des 53 millions évoqués par ceux de Samsung. En ajoutant d'autres dommages validés auparavant par la justice américaine, et sous réserve du feu vert définitif d'un juge au verdict de jeudi, Apple chiffre la somme que lui doit désormais Samsung à près de 930 millions de dollars (environ 690 millions d'euros)..

Apple «reconnaissant», Samsung «déçu»

«Pour Apple, cela a toujours été davantage une affaire de brevets que d'argent», a toutefois assuré une porte-parole du groupe à la pomme jeudi. «C'est au sujet de l'innovation et du dur travail permettant d'inventer des produits que les gens aiment. Il est impossible de mettre un prix sur ces valeurs, mais nous sommes reconnaissants envers le jury d'avoir montré à Samsung que la copie avait un coût.»

Le groupe sud-coréen s'est pour sa part dit «déçu d'une décision basée en grande partie sur un brevet que l'office américain des brevets a récemment jugé invalide», selon une porte-parole. Samsung avait demandé à la juge de geler la procédure en attendant une décision de cet office sur un brevet déposé par Apple sur le fait d'écarter deux doigts sur l'écran pour zoomer. Il compte poursuivre ses procédures d'appel «tout ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant