Etats-Unis: piégé par une vengeance personnelle, le site Gawker cherche à se vendre

le
0
Etats-Unis: piégé par une vengeance personnelle, le site Gawker cherche à se vendre
Etats-Unis: piégé par une vengeance personnelle, le site Gawker cherche à se vendre

Gawker cherche à se vendre, fragilisé par une lourde condamnation au terme d'un procès financé par un milliardaire d'internet qui avait une revanche à prendre contre le site américain d'information à sensation.Plus de deux mois après la condamnation de Gawker à verser 140 millions de dollars au catcheur Hulk Hogan pour atteinte à la vie privée, Peter Thiel est sorti du bois.Le co-fondateur du site de paiement en ligne PayPal a révélé mercredi dans un entretien au New York Times avoir financé la défense du catcheur américain, à hauteur de dix millions de dollars. Il y a près de dix ans, en 2007, l'un des blogs de Gawker avait révélé publiquement que Peter Thiel était homosexuel.Il a décidé de s'attaquer à Gawker par le biais de Hulk Hogan, qui avait assigné le site pour avoir diffusé une vidéo le montrant lors d'un rapport sexuel avec la femme d'un de ses amis.L'investisseur allemand dont la fortune personnelle est estimée à 2,7 milliards de dollars a précisé qu'"il ne (s'agissait) pas tant de vengeance que de dissuasion".Il a dénoncé les méthodes de Gawker qui tente d'attirer l'attention en "brutalisant les gens même lorsque cela ne présente pas d'intérêt pour le public".Peter Thiel a assuré qu'il ne s'en prenait pas à la liberté de la presse."C'est précisément parce que je respecte les journalistes que je ne veux pas croire que le fait de répliquer à Gawker les mette en danger", a-t-il expliqué au New York Times.Même si Gawker n'a pas encore épuisé tous ses recours contre la condamnation, elle l'a néanmoins fragilisé.- A la recherche d'un repreneur -Ce petit groupe dont le chiffre d'affaires est estimé à cinquante millions de dollars environ doit, en outre, faire face à des frais de justice colossaux, à l'instar de ceux déboursés par Peter Thiel pour la défense d'Hulk Hogan.Mercredi, un tribunal de la ville de St. Petersburg, dans le sud des Etats-Unis, saisi d'un recours de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant