Etats-Unis: "pas moins de 60 ans de prison" requis contre Manning

le
0
Etats-Unis: "pas moins de 60 ans de prison" requis contre Manning
Etats-Unis: "pas moins de 60 ans de prison" requis contre Manning

Le gouvernement américain a requis lundi "pas moins de 60 ans de prison" à l'encontre de Bradley Manning, qui a "trahi" son pays et l'armée, en se rendant coupable de la plus grande fuite de documents secrets de l'histoire des Etats-Unis.Le procureur militaire Joe Morrow a demandé à la juge Denise Lind "d'envoyer un message à tous les soldats qui envisageraient de voler des informations classifiées", en envoyant le jeune Américain pendant six décennies derrière les barreaux et en lui infligeant une peine de 100.000 dollars d'amende."Nous devons nous assurer que nous ne verrons plus jamais un tel cirque", a souligné le procureur, convaincu que la "trahison" du soldat, un "initié déterminé à exploiter les failles d'un système imparfait", avait durablement endommagé les relations diplomatiques des Etats-Unis.Le jeune homme de 25 ans, a reconnu avoir transmis quelque 700.000 documents confidentiels au site internet WikiLeaks qui les a publiés. Il a plaidé coupable pour une dizaine de charges qui lui valent d'encourir un minimum de 20 ans de prison, mais la juge Denise Lind l'a reconnu coupable en outre de faits d'espionnage et de fraude.Il a lui-même regretté la semaine dernière "avoir fait du mal aux gens et aux Etats-Unis"."Le gouvernement veut qu'il pourrisse en prison", a fustigé de son côté son avocat David Coombs, remarquant que l'accusation "ne s'intéressait qu'à la punition" et non à la réinsertion d'un accusé "jeune", "humaniste", "très intelligent", "naïf certainement, mais bien intentionné"."A ce moment-là, il croyait vraiment et sincèrement que ces informations feraient la différence, et il ne pensait pas qu'elles nuiraient aux Etats-Unis", a plaidé l'avocat civil. "Il pensait profondément que cela pourrait mettre un terme aux guerres en Irak et en Afghanistan, aussi naïve que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant