États-Unis: pas de hausse de taux en vue

le
0

La présidente de la Fed affirme que la baisse du chômage sous le seuil des 6,5% n'entrainera pas de hausse automatique des taux, comme le redoutaient les marchés. Les investisseurs sont rassurés.

Correspondant à Washington

Ben Bernanke n'aurait pas dit mieux. Janet Yellen, nouvellement installée à la tête de la Réserve fédérale, a présenté, mardi, devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, une vision de la politique monétaire américaine en parfaite continuité avec celle de son prédécesseur. En dépit d'une chute du chômage à 6,6 % en janvier, son plus bas niveau depuis octobre 2008, la femme la plus écoutée des marchés financiers juge que «le redressement du marché du travail est loin d'être achevé».

Son constat s'appuie sur le fait que «ceux sans emploi depuis plus de six mois continuent de représenter une proportion plus grande que d'ordinaire». Elle en conclut que la Fed doit continuer de réduire de ma...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant