Etats-Unis : Obama a étendu en secret la surveillance d'Internet

le , mis à jour à 00:09
0
Etats-Unis : Obama a étendu en secret la surveillance d'Internet
Etats-Unis : Obama a étendu en secret la surveillance d'Internet

Sans le moindre débat public, l'administration Obama a élargi la surveillance du trafic Internet international pour lutter contre le piratage informatique. C'est ce que stipulent des documents de la NSA classifiés et révélés par Edward Snowden, selon le New York Times.

Mi-2012, les avocats du ministère de la Justice auraient écrit deux notes secrètes permettant à l'agence d'espionner les câbles Internet sur le sol américain sans le moindre mandat, en ce qui concerne les données liées aux intrusions informatiques provenant de l'étranger.

Le ministère de la Justice a permis à l'Agence de surveiller seulement les adresses et «cybersignatures» - modèles associés à des intrusions informatiques - qu'elle pourrait lier à des gouvernements étrangers. Mais les documents révèlent également que le N.S.A. demandé la permission de cibler les pirates, même quand ils n'avaient aucun lien avec des puissances étrangères.

documents-snowden publié par redacweb6352

Dans un communiqué, la direction nationale du renseignement (ODNI) qui chapeaute toutes les agences d'espionnage américaines a rappelé que la cyber-menace pesant sur les Etats-Unis augmentait «en fréquence, en échelle, en sophistication et en sévérité de l'impact». «Dans ce contexte, il n'est pas étonnant que le gouvernement américain rassemble du renseignement sur les pouvoirs étrangers qui tentent de pénétrer les réseaux américains et volent les informations privées des citoyens américains et des entreprises», a indiqué la direction du renseignement.

Les interceptions de messages de hackers sont réalisées dans le cadre de la section 702 du Foreign Intelligence Surveillance Act, l'un des deux grands programmes de surveillance révélés au grand public par Edward Snowden.

L'autre grand programme de surveillance révélé par Snowden, la collecte et le stockage par la NSA des métadonnées des appels téléphoniques américains, vient d'être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant