États-Unis : les républicains sont en crise

le
0
Le parti conservateur, en pleine remise en question postélectorale, reste en quête d'un dirigeant et d'une stratégie.

Correspondante à Washington

«Qui est aujourd'hui le visage du Parti républicain?», a demandé dimanche la journaliste de CNN Candy Crowley au sénateur Rand Paul, fils de l'ex-candidat Ron Paul et figure montante de la mouvance libertarienne et conservatrice. L'intéressé a émis un petit rire, avant de botter en touche. Et pour cause: pas un politique ne peut prétendre aujourd'hui refléter une droite américaine plongée dans une crise d'identité shakespearienne: «Être ou ne pas être» ou plutôt «qui être pour ne pas risquer de ne plus être», telle est la question qui hante les républicains, toujours assommés par leur défaite à la présidentielle du 6 novembre.

Signe de la schizophrénie du Grand Old Party, deux personnalités répondront mardi soir au discours sur l'état de l'Union prononcé par Obama. Le jeune sénateur Marco Rubio, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant