Etats-Unis: les passagers des avions pourraient utiliser des appareils électroniques

le
0
Etats-Unis: les passagers des avions pourraient utiliser des appareils électroniques
Etats-Unis: les passagers des avions pourraient utiliser des appareils électroniques

Un groupe consultatif d'experts de la Federal Aviation Administration (FAA) a recommandé à l'agence américaine un assouplissement de l'usage des appareils électroniques pour les passagers dans les avions de ligne, rapportent mardi des médias américains.Ainsi les voyageurs devraient être autorisés à utiliser leur console de jeux vidéo, à visionner des films sur leur tablette ou écouter de la musique quand l'appareil est sur la piste ou vole à moins de 3.000 mètres d'altitude, selon les recommandations de ce groupe de 28 experts transmises à la FAA lundi.Mais ces experts estiment que les restrictions actuelles sur l'envoi de textos, la navigation sur internet ou la consultation des courriels après la fermeture des portes de l'avion devraient être maintenues.Actuellement les passagers peuvent accéder à internet seulement quand le système Wi-Fi de l'avion est activé le plus souvent au-dessus de 3.000 mètres.L'utilisation des portables pour des communications vocales doivent rester interdites pendant toute la durée des vols, selon ces experts.Cet examen entrepris l'an dernier pour revoir les politiques actuelles de la FAA en cette matière offre une feuille de route pour modifier les réglementations en place mais il appartient au directeur général de la FAA, Michael Huerta, de décider de suivre ou pas ces recommandations.Le groupe d'experts recommandent de maintenir les restrictions sur des appareils électroniques comme les "smartphones" et des "tablets" dotés d'équipement de communication pouvant potentiellement perturber les systèmes électroniques des avions qui durant le vol ne peuvent être utilisé qu'"en mode avion".Le groupement américain de l'électronique grand public (Consumer Electronics Association) s'est félicité mardi des recommandations de ces experts à la FAA."Nous pressons la FAA d'examiner sans attendre ces recommandations et de les endosser", déclare dans un communiqué Dough ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant