Etats-Unis : les manifestations contre Trump grossissent et s'organisent

le , mis à jour à 12:17
3
Etats-Unis : les manifestations contre Trump grossissent et s'organisent
Etats-Unis : les manifestations contre Trump grossissent et s'organisent

Les manifestations contre le président élu des Etats-Unis, le républicain Donald Trump, se sont poursuivies samedi. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont ainsi défilé dans différentes villes du pays. 

 

«Pas d'Amérique raciste», «Donald Trump doit s'en aller», ont scandé des milliers de manifestants dans les rues de Chicago (Illinois), certains portant à la poitrine une épingle à nourrice, devenue le symbole de la solidarité avec les minorités attaquées par la candidat républicain pendant la campagne.

 

A New York, au moins 10 000 personnes ont remonté la 5e Avenue jusqu'à la 56e rue, où se trouve la tour Trump, dans laquelle le président élu mardi passe le week-end pour préparer son futur gouvernement. «Je veux un président qui unit et ne divise pas les gens», a expliqué Nadia Sisneros, 29 ans, d'origine mexicaine. «J'ai peur, parce que je suis une immigrée. J'ai vécu dans ce pays toute ma vie, je ne veux pas revenir dans un pays que je ne connais pas», ajoute-t-elle.

 

Les manifestants à Los Angeles (Californie) ont été plus de 10 000 à défiler contre le nouveau président, qui a appelé samedi les Américains à s'unir après une campagne qui a profondément divisé le pays. «Cela va être un grand moment dans la vie de TOUS les Américains. Nous allons nous unir et nous allons gagner, gagner, gagner !», a tweeté Donald Trump, au moment où plusieurs milliers de personnes affluaient près de ses bureaux aux cris de «Trump n'est pas mon président» ou «New York vous déteste».

 

This will prove to be a great time in the lives of ALL Americans. We will unite and we will win, win, win!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 12 novembre 2016

 

Les manifestations les plus grosses depuis 150 ans. Vu de France, le nombre de participants à ces manifestations peut sembler assez faible, notamment rapporté à la population totale des Etats-Unis qui est d'environ 325 millions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 4 semaines

    La démocratie est a bout de souffle

  • lahoude il y a 4 semaines

    Les socialos et démocrate? regardez les il n'accepte pas le verdict du peuple .Qui sont les dictateurs?

  • 34flora il y a 4 semaines

    on aura la même chose en France si....