États-Unis : les drones livreurs cloués au sol

le
0
Les drones peuvent être équipés de caméras pour faciliter la conduite à distance.
Les drones peuvent être équipés de caméras pour faciliter la conduite à distance.

Alibaba, Amazon... ces géants du Web viennent de se prendre une douche froide, car leur rêve d'utiliser des drones livreurs a désormais du plomb dans l'aile. En cause, l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) qui a dévoilé une nouvelle réglementation sur les drones à usage commercial.

Certes, le ciel américain s'ouvrira fin août aux appareils pesant moins de 25 kilos, volant à une altitude inférieure à 122 mètres et à une vitesse maximale de 161 km/h. Les utilisateurs devront avoir plus de 16 ans, mais n'auront plus besoin de passer un brevet de pilote. Il leur suffira d'enregistrer leur appareil en ligne et de passer un test dans un centre agréé de la FAA tous les deux ans. 

Mais vient s'ajouter à tout cela un point essentiel : les appareils auront l'obligation de ne pas quitter le champ de vision de leurs propriétaires et ne pourront survoler des civils ou des véhicules en mouvement. Une règle qui s'appliquera également aux drones équipés de caméras permettant une conduite à distance. De quoi mettre des bâtons dans les roues à la grande distribution, dont les entrepôts se situent le plus souvent en périphérie des villes.

Un peu de patience pour les grandes firmes

Les responsables de la FAA ont cependant précisé que la porte aux négociations avec le secteur privé n'était pas fermée. Même s'ils n'ont fourni aucun calendrier,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant