États-Unis : les dépenses du président Trump crèvent le plafond

le , mis à jour le
1
Sur les bases de son premier mois, Trump et sa famille pourraient coûter au contribuable américain plusieurs centaines de millions de dollars en quatre ans.
Sur les bases de son premier mois, Trump et sa famille pourraient coûter au contribuable américain plusieurs centaines de millions de dollars en quatre ans.

Pour le Washington Post, le train de vie de la famille Trump à la tête des États-Unis n'est rien de moins qu'un « cauchemar logistique » pour les services secrets américains (...), « aux dépens du contribuable ». Une longue enquête, publiée le 16 février par le quotidien, détaille le train de vie mené par Donald Trump et sa famille depuis leur arrivée au bureau ovale il y a tout juste un mois. Selon le journal, régulièrement rangé du côté des producteurs de « fake news »

par le président Trump, l'addition est salée pour assurer la sécurité des Trump. Bien plus que sous l'ère Obama.

« Le président Trump et son équipe s'envolent vendredi pour un troisième week-end consécutif vers le club Mar-a-Lago en Floride. (...) Eric et Don Jr, les fils de Donald Trump, seront à environ 8 000 kilomètres de là aux Émirats arabes unis, accompagnés par des équipes des services secrets. (...) Un groupe de policiers assurera au même moment la sécurité en bas de la Trump Tower à Manhattan, là où résident Melania Trump et leur fils Barron », explique le Washington Post. C'est en partant de ce constat que le quotidien a tenté de restituer combien pouvait coûter un tel dispositif.

Selon un rapport du gouvernement, les trois week-ends en Floride du président, au cours desquels l'administration Trump assure travailler d'arrache-pied, coûteraient environ 10 millions de dollars en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor il y a 9 mois

    Le Washington post en 2003: "les armes de destruction massives de Saddam sont réelles, on a les preuves.." C'est curieux il n'ont pas dénoncé le coût de la guerre en Irak, ni de la politique étrangère d'Obama...Encore un journal tout juste bon pour la cabane au fond du jardin :-)