Etats-Unis : les démocrates gardent l'espoir de reprendre le contrôle du Sénat

le
0
Le candidat Donald Trump prend la parole pendant un office religieux dans une église fréquentée par la communaité noire de Détroit (Michigan), le 3 septembre.
Le candidat Donald Trump prend la parole pendant un office religieux dans une église fréquentée par la communaité noire de Détroit (Michigan), le 3 septembre.

Alors que la campagne sénatoriale s’annonce rude, des sondages donnent Hillary Clinton victorieuse de la présidentielle. Pour endiguer son absence médiatique, la candidate démocrate a invité des médias, lundi.

Le fait du jour A la veille du « Labour day », lundi 5 septembre, jour férié qui coïncide ordinairement avec le début de la dernière ligne droite pour les élections de novembre, le Parti démocrate conserve ses chances de reprendre le contrôle du Sénat des États-Unis, perdu en novembre 2014. Une partie des sénateurs républicains soumis à réélection a en effet profité il y a six ans de la lame de fond du Tea Party. Elus par surprise dans des bastions démocrates, ils sont en difficulté cette année dans le Wisconsin, l’Illinois, le New Hampshire et en Pennsylvanie.

Les démocrates se montrent également ambitieux en Caroline du Nord, en Géorgie et dans l’Arizona. Les républicains disposent pour l’instant de quatre sièges d’avance. Si le camp démocrate conserve la Maison Blanche et la vice-présidence (qui se double de la présidence du Sénat), ils n’auront besoin que de quatre victoires pour redevenir majoritaires, à condition cependant de garder le siège abandonné par leur ancien responsable Harry Reid dans le Nevada qui apparaît pour l’instant comme le plus menacé.

La citation du jour « Un président a été destitué et a dû démissionner pour s’en être pris au Comité national démocrate » L’ancien président républicain Richard Nixon est une source d’inspiration inépuisable. Au lendemain de la comparaison faite par le candidat républicain à la vice-présidence, Mike Pence, entre l’ancien élu de Californie et la candidate démocrate Hillary Clinton, le colistier de cette dernière, Tim ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant