États-Unis : les crimes commis par des immigrés bientôt rendus publics ?

le
0
Après les paroles, Donald Trump se met aux actes. 
Après les paroles, Donald Trump se met aux actes. 

Donald Trump ne change pas de ligne. Après la fin de l'Obamacare ou l'annonce de la construction du fameux mur entre son pays et le Mexique, plusieurs médias américains, dont le très sérieux Quartz, annoncent que la nouvelle administration pourrait publier chaque semaine une liste des crimes commis par des immigrés et des villes qui refusent de les expulser.

LIRE aussi Trump ou l'art de se brouiller avec son voisin mexicain

Jeudi, Donald Trump avait déjà signé un décret visant à stopper l'immigration illégale (estimée à 11 millions de personnes). Outre la construction d'un mur à la frontière mexicaine, il prévoit d'ouvrir davantage de centres de détention, de créer 5 000 postes de policiers aux frontières, de tripler le nombre d'agents de l'immigration ? alors même qu'il a signé un autre décret prévoyant le gel d'embauches des fonctionnaires. Il prévoit aussi de couper les subventions fédérales aux « villes sanctuaires » ? Washington, Los Angeles et San Francisco notamment ? qui protègent les immigrés clandestins de l'expulsion.

Les villes sanctionnées

Intitulé « Assurer la sécurité publique à l'intérieur des États-Unis », ce projet de décret s'inspire des propositions du site d'extrême droite, Breibart News. Cette liste de crimes concernera-t-elle ceux commis par seuls immigrés illégaux ? Le site...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant