Etats-Unis : Les Américains au septième ciel

le
0
Etats-Unis : Les Américains au septième ciel
Etats-Unis : Les Américains au septième ciel
Alors que tous les observateurs le donnaient pour acquis d'avance, le titre mondial empoché par les Etats-Unis, après une large victoire en finale (129-92) sur la Serbie dimanche à Madrid, a laissé joueurs et entraîneur américains ivres de joie.

Une victoire en finale de Coupe du monde, bien qu'elle ait été enregistrée non pas contre l'Espagne mais face à la Serbie sur un score fleuve 129-92, n'a pas son pareil à entendre Kyrie Irving, le meneur MVP des Etats-Unis. « C'est de loin la plus grande victoire de ma vie, a-t-il tout bonnement déclaré après la finale. C'est un sentiment incroyable, l'un des meilleurs que j'ai jamais ressenti. Je n'avais jamais joué avant avec autant de grands joueurs. J'ai essayé de profiter de chaque moment pour apprendre d'eux et de l'entraîneur. Ce titre signifie beaucoup pour moi. Ces gars comptent beaucoup pour moi. On a créé une relation qui durera pour toute notre vie. »

Et ce n'est surtout pas Mike Krzyzewski, l'entraîneur de la sélection américaine, qui reniera le bel état d'esprit affiché par ses joueurs tout au long de la compétition. « C'est un groupe fantastique, a reconnu '' Coach K ''. Ils sont toujours restés concentrés sur le prochain match à jouer. C'est un privilège d'être appelé champion du monde. Chaque année on a une équipe différente. Mais le staff essaie de maintenir la même culture. »

Autant dire que pour Krzyzewski, pourtant habitué aux trophées en championnat universitaire nord-américain avec Duke, ce titre mondial a également une saveur particulière. « C'est aussi bon que tout ce que j'ai gagné jusqu'ici, un titre national, les JO, a reconnu le natif de Chicago. Au début du match, ils étaient plus physiques que nous, ils nous ont sauté à la gorge. DeMarcus Cousins a changé le cours du match. Il leur a interdit l'accès au cercle. » Et l'accès à la Coupe du monde, propriété de Team USA pour la deuxième fois de suite.

RB (avec JFP à Madrid)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant