États-Unis : le trésor du siècle, fruit d'un hold-up ?

le
0
En avril 2013, Mary et John ont découvert un trésor estimé à 10 millions de dollars non loin de leur jardin.
En avril 2013, Mary et John ont découvert un trésor estimé à 10 millions de dollars non loin de leur jardin.

John et Mary avaient de quoi être le couple le plus heureux du monde. Alors qu'ils promenaient leur chien, ils sont tombés nez à nez avec un véritable trésor : 1 400 pièces d'or. Montant du butin ? Un peu plus de dix millions de dollars, soit sept millions d'euros. Les pièces étaient entreposées dans huit boîtes métalliques enfouies dans le sol. Et comme le destin fait bien les choses, le magot a été découvert en plein coeur du Gold Country, à Saddle Ridge, au nord-est de la Californie. "Je n'aurais jamais pensé que nous trouverions quelque chose comme ça, mais, bizarrement, j'ai l'impression que toute ma vie je me suis préparée pour cette découverte", analysait Mary dans une interview accordée à Kagin's, un site spécialisé dans la numismatique. Oui, mais le rêve de Mary pourrait bien connaître une fin moins heureuse. La faute au San Francisco Chronicle qui vient d'exhumer de ses archives un article daté du 1er janvier 1900 relatant un braquage commis à l'hôtel des Monnaies de San Francisco il y a plus d'un siècle. Pour étayer sa thèse, le journaliste compare la valeur faciale des pièces dérobées à celle du pactole californien. Un argument qui ne convainc absolument pas Donald Kagin, le patron de Kagin's, pour qui le trésor n'est absolument pas lié au vol de l'hôtel des Monnaies. S'appuyant sur les rapports d'enquête de l'époque, il souligne que le butin du casse était exclusivement composé de pièces de vingt...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant