Etats-Unis : le procureur fédéral de Manhattan dit avoir été « renvoyé »

le
0
(FILES) This file photo taken on November 17, 2016 shows Preet Bharara, U.S. attorney for the Southern District of New York, speaking at a news conference where it was announced that two former pharmaceutical executives are facing federal criminal charges over a fraud and kickback scheme in New York City. Preet Bharara, a U.S. attorney for the Southern District of New York, said Saturday he was fired by President Trump after he refused to resign when asked by Attorney General Jeff Sessions. / AFP / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / SPENCER PLATT
(FILES) This file photo taken on November 17, 2016 shows Preet Bharara, U.S. attorney for the Southern District of New York, speaking at a news conference where it was announced that two former pharmaceutical executives are facing federal criminal charges over a fraud and kickback scheme in New York City. Preet Bharara, a U.S. attorney for the Southern District of New York, said Saturday he was fired by President Trump after he refused to resign when asked by Attorney General Jeff Sessions. / AFP / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / SPENCER PLATT

Nommé par Barack Obama, Preet Bharara avait refusé de vendredi de présenter sa démission à l'administration Trump.

Le procureur fédéral de Manhattan, Preet Bharara, a annoncé samedi 11 mars avoir été brutalement démis de ses fonctions par le nouveau gouvernement de Donald Trump, après avoir refusé de démissionner la veille.

« Je n'ai pas démissionné. J'ai été renvoyé il y a quelques instants, a écrit sur Twitter M. Bharara. Avoir été procureur du district sud de l'Etat de New York restera à jamais le plus bel honneur de ma carrière professionnelle. »

Image de combattant inflexible de la délinquance en col blanc En supervisant ce district incluant Manhattan, centre des affaires et concentration de puissantes fortunes, dont celle de l'actuelle président M. Trump, M. Bharara était le plus en vue des procureurs répartis dans les Etats-Unis. Il s'est bâti une réputation de combattant inflexible de la délinquance en col blanc et de la corruption publique, apparemment peu intimidé par les élites de Wall Street.

L'homme de 48 ans, nommé procureur par Barack Obama en 2009, s'est surtout forgé une image d'indépendance à faire pâlir nombre de ses pairs. En plus de sept ans de mandat, il a lancé des enquêtes incisives visant aussi bien des responsables républicains que démocrates, et ce jusqu'aux plus hautes sphères. Certaines de ces investigations visent notamment l'entourage du gouverneur démocrate de l'Etat de New York, Andrew Cuomo.

46 procureurs appelés à démissionner Le ministère américain de la Justice a demandé vendredi à 46 procureurs fédéraux nommés par Barack Obama et encore en poste...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant