États-Unis : le marchandage budgétaire se poursuit

le
0
Certains républicains envisagent un «grand compromis» budgétaire pour sortir de l'impasse du shutdown.

Washington

Pour l'instant, c'est l'impasse. La fin de non-recevoir de chaque côté. Mais cette situation pourrait-elle mener, précisément parce qu'elle paraît désespérée et que chacun a beaucoup à perdre, au «grand compromis» budgétaire que l'Amérique attend sans y croire? Certains leaders républicains, dont le chef de la commission des finances de la Chambre des représentants, Paul Ryan, ont commencé à travailler en coulisses sur un tel scénario.

Mercredi soir, un président «exaspéré» et les quatre responsables démocrates et républicains de la Chambre et du Sénat ont parlementé pendant près d'une heure, pour se séparer sans avoir en apparence avancé d'un pouce. Une situation qui «traduit l'immense difficulté pour la démocratie aux États-Unis (…) de trouver le moyen d'agir dans l'intérêt supérieur de la nation», a commenté, inquiet, Jean-C...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant