États-Unis : le FMI critique la réduction automatique du déficit

le
0
Le Fonds révise à la baisse, à 2,7 %, la prévision de croissance 2014 de la première économie mondiale.

La croissance économique devrait atteindre 1,9 %, cette année outre-Atlantique, sans changement par rapport aux prévisions précédentes. En revanche, le rebond qui avait été envisagé pour 2014 sera moins net que prévu, le PIB progressant de 2,7 % au lieu des 3 % annoncés en avril dernier.

Ce ralentissement dans le scénario de reprise de l'économie américaine, le FMI l'attribue «à la réduction excessivement rapide du déficit budgétaire», qui aura représenté plus de 2,5 % du PIB en 2013. Ces chiffres et la critique qui les accompagne figurent dans l'examen annuel des États-Unis, que les experts du FMI viennent d'effectuer. Ils ont ainsi été amenés à auditionner le secrétaire au Trésor, Jack Lew, et le président de la Fed, Ben Bernanke.

Il conviendrait «d'adopter un rythme de consolidation budgétaire mieux équilibré et à un rythme plus graduel», a in...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant