Etats-Unis: l'ombre des cyber-pirates plane sur les élections

le
0
Etats-Unis: l'ombre des cyber-pirates plane sur les élections
Etats-Unis: l'ombre des cyber-pirates plane sur les élections

Des pirates informatiques peuvent-ils bouleverser les élections américaines? La fuite massive d'emails embarrassants volés au parti démocrate fait craindre aux experts en sécurité que des cyber-attaques dirigées depuis l'étranger puissent tenter d'influencer la course à la Maison Blanche."Les motivations peuvent être très variées", souligne Bob Hansmann, de la société spécialisée dans la sécurité informatique Forcepoint. "Il pourrait s'agir de perturber, discréditer, ou d'embarrasser un candidat. Ou il pourrait s'agir de bouleverser un système politique tout entier." WikiLeaks avait publié le 22 juillet, trois jours avant l'ouverture de la convention d'investiture de la candidate démocrate Hillary Clinton, près de 20.000 messages piratés des comptes de sept responsables du parti. Ces courriels montrant notamment le mépris de responsables du parti pour Bernie Sanders, son ex-rival pour la primaire, avait assombri le début de la grande fête démocrate, plongeant ses responsables dans l'embarras. Ce piratage "est le dernier rappel en date que des informations ayant une énorme valeur interne peuvent être utilisées comme des armes dévastatrices si elles sont révélées à l'extérieur", selon Steve Grobman, responsable technique en chef chez IntelSecurity.Pour lui, cette attaque est "un exemple d'une initiative de pirate activiste ("hacktivist") dont l'objectif est de dérober des informations sensibles à une organisation et de les publier de telle façon que l'atteinte à sa réputation, à ses opérations ou à son mode de fonctionnement soit maximisée". Or les équipes de campagne représentent des cibles faciles, selon Bob Hansmann, car elles comptent sur un grand nombre d'employés et de volontaires qui se déplacent constamment, souvent équipés de leurs ordinateurs et smartphones personnels pas forcément dotés des meilleurs systèmes de sécurité. - 'Le processus démocratique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant