Etats-Unis : l'ex- PDG de Hewlett Packard candidate à la présidentielle 2016

le , mis à jour le
0
Etats-Unis : l'ex- PDG de Hewlett Packard candidate à la présidentielle 2016
Etats-Unis : l'ex- PDG de Hewlett Packard candidate à la présidentielle 2016

Hillary Clinton ne sera pas l'unique femme à briguer la Maison-Blanche en novembre 2016. Ce lundi, l'ancienne PDG du groupe informatique Hewlett-Packard, Carly Fiorina, a annoncé sa candidature aux primaires républicaines. Elle sera ainsi opposée à Rand Paul, Marco Rubio ou bien encore Ted Cruz qui se sont déjà déclarés. 

Pour annoncer le lancement de sa campagne, Carly Fiorina a fait dans la sobriété. «Je me présente à la présidentielle», a-t-elle écrit sur Twitter avant de confirmer sa décision sur la chaîne ABC. «Je pense que je suis la meilleure personne pour ce boulot», a-t-elle ajouté. Devenue PDG de HP en 1999, Carly Fiorina avait été forcée de démissionner six ans plus tard par le conseil d'administration en raison de performances calamiteuse du titre en Bourse. Elle avait quitté son poste en touchant 31 millions d'euros d'indemnités.

Sa seule campagne a été un échec

Depuis plusieurs mois, Carly Fiorina a fait d'Hillary Clinton sa principale cible. Sur le site Internet de sa campagne lancé lundi, une vidéo la montre en train de regarder l'annonce de la candidature de l'ancienne «First Lady» à la télévision avant d'éteindre son poste. «Nos Pères fondateurs n'ont jamais voulu que nous ayons une classe politique professionnelle», déclare-t-elle ensuite dans ce message.

Carly Fiorina essaie ainsi de faire de son manque d'expérience politique un atout. Parmi ses principaux faits d'armes, son rôle de conseiller auprès de John McCain lors de la campagne présidentielle de 2008. Elle a également travailler pour Arnold Schwarzenegger lorsqu'il était gouverneur de Californie. A 60 ans, elle n'a mené qu'une seule campagne électorale. C'était en 2010, pour un siège de sénatrice en Californie, et cette tentative s'est soldée par un échec. 

Un ancien neurochirurgien candidat

Carly Fiorina n'est pas la seule néophyte en politique à tenter sa chance côté républicain. Ancien neurochirurgien ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant