Etats-Unis : l'ancien pasteur Mike Huckabee candidat à la présidence

le
0
Etats-Unis : l'ancien pasteur Mike Huckabee candidat à la présidence
Etats-Unis : l'ancien pasteur Mike Huckabee candidat à la présidence

Alors même que des personnalités d'envergure comme Jeb Bush ou le gouverneur du Wisconsin Scott Walker n'ont pas encore déclaré leur candidature, il commence à y avoir embouteillage aux primaires républicaines. Ce mardi, Mike Huckabee est officiellement devenu le sixième candidat à briguer l'investiture de son parti. «Je suis candidat à la présidence des Etats-Unis d'Amérique», a-t-il déclaré durant un discours à Hope dans son Etat natal du sud du pays, l'Arkansas. 

«Le pouvoir, l'argent et l'influence politique ont laissé de nombreux Américains à la traîne», a déclaré Mike Huckabee dans ton résolument populiste et anti-establishment. Se présentant comme le champion des 90% d'Américains qui voient selon lui leur salaire «stagner depuis 40 ans», le républicain a défendu le système public de retraite. Une position allant à rebours de nombreux membres de son parti qui aimeraient bien le réformer voire le privatiser purement ou simplement.

A 59 ans, Mike Huckabee se présente ainsi comme le candidat de l'Amérique rurale et évangélique. Créationniste, il a dénoncé la légalisation du mariage entre personnes de même sexe comme une «pénalisation de la religion chrétienne». 

Il a eu sa propre émission sur Fox News pendant six ans

Cet ancien pasteur baptiste va connaître sa deuxième campagne présidentielle. En 2008, malgré quelques succès retentissants dans l'Iowa et dans d'autres Etats du Sud, cet ancien pasteur baptiste avait été défait par John McCain lors des primaires du «Grand Old Party» (le surnom du parti républicain). Auparavant, de 1996 à 2007, il avait occupé le poste de gouverneur de l'Arkansas.

Après sa défaite de 2008, Mike Huckabee s'est reconverti avec succès comme présentateur de télévision sur la chaîne d'informations en continu conservatrice Fox News. Il a quitté son émission hebdomadaire en janvier dernier pour se consacrer à sa campagne. «Dieu ne m'a pas mis sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant