Etats-Unis : jour J pour la candidature d'Hillary Clinton à la présidentielle

le
0
Etats-Unis : jour J pour la candidature d'Hillary Clinton à la présidentielle
Etats-Unis : jour J pour la candidature d'Hillary Clinton à la présidentielle

Hillary Clinton ferait une «excellente» présidente des Etats-Unis. Quelques heures après ce coup de pouce opportun de l'actuel président américain Barack Obama, son ancienne secrétaire d'Etat devrait annoncer ce dimanche sa candidature à la présidentielle de 2016.

C'est par un message sur les réseaux sociaux que l'ancienne Première dame, âgée de 67 ans, devrait, selon les médias américains, officialiser une candidature à l'investiture démocrate préparée depuis des mois, voire depuis sa défaite aux primaires de 2008. Car si les amis de l'ex-secrétaire d'Etat restent muets, ils préparent le terrain depuis deux ans. L'organisation indépendante Ready for Hillary a levé plus de 15 millions de dollars pour soutenir sa candidature et identifié 4 millions de sympathisants.

Par ailleurs, les préparatifs vont bon train pour ses premiers déplacements attendus dans l'Iowa et le New Hampshire, les deux Etats qui pèsent démesurément dans toute course à l'investiture. «Notre but: donner à chaque famille, chaque petite entreprise et chaque Américain le moyen d'atteindre une prospérité durable en élisant Hillary Clinton la prochaine présidente des Etats-Unis», écrit le directeur de campagne Robby Mook dans un document interne récupéré par Politico samedi.

Pas de rivaux démocrates, mais plusieurs concurrents républicains

Cette fois, le chemin de l'investiture est dégagé alors qu'aucun autre démocrate n'est à l'heure actuelle plus connu, ni plus apprécié qu'elle, à en croire les sondages qui placent Hillary Clinton à environ 60% des intentions de vote des primaires, qui débuteront début 2016. La présidentielle sera en novembre de cette même année.

Si d'autres démocrates se lançaient, ce serait sans réel autre espoir que de faire bonne impression pour être recruté comme colistier. Aucune personnalité d'envergure, comme le vice-président Joe Biden ou la sénatrice Elizabeth Warren, ne s'est déclarée, et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant