États-Unis : inquiétants «patriotes» extrémistes

le
0
Rien ne semble pouvoir arrêter la montée en puissance des milices extrémistes anti-gouvernementales. Racistes, surarmées, elles menaceraient la sécurité intérieure américaine.

Ils n'ont jamais été aussi nombreux. Une récente étude du Southern Poverty Law Center (SPLC), une association américaine de défense des droits, a comptabilisé 1360 groupes extrémistes ultraconservateurs, dits «patriotes» aux États-Unis, en 2012. C'est 7% de plus qu'en 2011. Parmi ces groupes, le SPLC a recensé plus de 300 groupes paramilitaires (les milices), un chiffre bien supérieur au précédent record de 1994, date à laquelle une loi d'interdiction des armes d'assaut avait suscité l'ire des radicaux. «Chaque proposition de contrôle des armes par l'État s'accompagne d'une furieuse réaction, c'est encore le cas avec l'administration Obama», analyse Mark Potok, chercheur au SPLC.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant