Etats-Unis : il trouve l'amour en piratant un site de rencontre

le
0
Etats-Unis : il trouve l'amour en piratant un site de rencontre
Etats-Unis : il trouve l'amour en piratant un site de rencontre

Christopher McKinlay n'a pas cherché l'amour en ligne, il a provoqué la rencontre avec son âme soeur grâce à sa science des mathématiques. Alors doctorant en maths à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA), il a piraté le site de rencontres en ligne américain OKCupid afin d'augmenter ses chances de trouver la partenaire parfaite pour son profil.

Tout n'a pas été aussi facile pour lui qu'une équation : «Ce n'est pas comme si nos profils correspondaient et nous aurions automatiquement une relation parfaite. C'était juste un mécanisme pour nous retrouver au même endroit. J'ai utilisé OKCupid pour la trouver.» a expliqué le jeune homme au site américain Wired. Retour sur une expérience geeko-romantique inédite.

Un profil des plus originaux

En juin 2012, Christopher, 35 ans, s'ennuie devant son ordinateur à trois heures du matin dans son petit box d'une unité de recherches de la célèbre université californienne. Comme 40 millions d'Américains, il s'est inscrit sur un site de rencontres en ligne après neuf mois de célibat. Il a choisi OKCupid, un service créé en 2004 par un autre génie des maths diplômé d'Harvard. Mais le taux d'affinités avec des jeunes femmes ne dépasse jamais le seuil fatidique des 90%. Il sort avec plusieurs candidates, avant de prendre en main son destin afin de dénicher un « perfect match» parmi les 80 000 femmes de Los Angeles réferencées.

Son profil personnel est pour ainsi dire... original. Né à Boston (Massachussets, est des Etats-Unis), il étudie le chinois dans une petite université privée du Vermont avant d'intégrer une entreprise de traduction à New York en août 2001. Problème : cette société est installée au 91e étage d'une tour du World Trade Center qui s'écroule lors des attentats de septembre, soit cinq semaines après son embauche. Il échappe à la mort car il ne commence son service que dans l'après-midi. Sa vie change radicalement car il décide ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant