États-Unis : il était une fois dans le Nevada

le
0
Clide Bundy, l'éleveur à l'origine d'une démonstration de force contre l'État du Nevada.
Clide Bundy, l'éleveur à l'origine d'une démonstration de force contre l'État du Nevada.

On se croirait revenu au bon vieux temps du Far West où seule régnait la loi du six coups. Ces dernières semaines dans le désert du Nevada, on a failli assister à une bataille rangée entre forces de l'ordre et miliciens armés. Tout cela à cause de Cliven Bundy. Cet éleveur de 67 ans, qui affectionne le Stetson, possède un ranch à 130 kilomètres de Las Vegas et, depuis 1993, il laisse ses bêtes paître sur des terres fédérales appartenant au Bureau of Land Management (BLM) sans payer les droits de pâture. Il doit aujourd'hui plus d'un million de dollars à l'organisme public, qui possède 85 % des terres du Nevada. L'éleveur rétorque qu'il ne doit rien à l'État puisque ses ancêtres mormons ont utilisé ces terres depuis leur arrivée au XIXe siècle, bien avant la création du BLM.Montée en épingle par les sites conservateurs et Fox News, cette affaire est vite devenue un combat de David contre Goliath, prenant une ampleur nationale. Lorsqu'au début du mois d'avril, un groupe d'agents du BLM est arrivé et a commencé à rassembler les bêtes de Bundy pour les confisquer, ils se sont retrouvés face à un millier d'individus armés jusqu'aux dents, miliciens d'extrême droite, cow-boys à cheval, militants pro-armement, accourus souvent de très loin pour en découdre avec cet État fédéral Big Brother qui menace leurs sacro-saintes libertés. Parmi eux, un shérif d'Arizona a expliqué très sérieusement que, en cas d'affrontement, ils...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant