Etats-Unis (H) : Melo et Durant s'entraînent, LeBron James attendu

le
0
Etats-Unis (H) : Melo et Durant s'entraînent, LeBron James attendu
Etats-Unis (H) : Melo et Durant s'entraînent, LeBron James attendu

Kevin Durant et Carmelo Anthony, absents une bonne partie de la saison dernière sur blessure, ont participé aux entraînements du Team USA, en stage à Las Vegas. LeBron James, dont la participation aux JO 2016 est encore incertaine, a néanmoins reçu l'information que sa place l'attendait.

Kevin Durant et Carmelo Anthony vont mieux. Selon ESPN, les deux superstars - qui ont manqué une bonne partie de la saison avec le Thunder et les Knicks pour cause de blessures - profitent de leur convalescence pour s’entraîner avec le Team USA, réuni pour un mini-camp à Las Vegas du 11 au 13 août. « Kevin a été très discipliné dans son protocole de retour, a ainsi assuré Sam Presti, le manager général d’Oklahoma City. Il en est maintenant au point où il peut participer à des activités sans contact. Nous sommes contents qu’il en soit là et qu’il puisse participer à des séances du stage alors qu’il a montré toute sa concentration durant sa convalescence ».

LeBron James n’a plus qu’à dire « oui »

LeBron James n’est, lui, pas encore arrivé. Le « King », qui ne s’est pas encore définitivement engagé pour les Jeux de Rio et qui attendra la fin de saison prochaine pour prendre sa décision, « sera en ville durant la semaine » selon Jerry Colangelo. Si le directeur de USA Basketball se veut rassurant, c’est parce qu’une chose est claire : la place l’ailier de Cleveland lui est réservée. « Il ne participera pas aux entraînements d’après ce que je sais mais il sait qu’il a une place. S’il souhaite jouer, et je pense qu’il le veut vraiment, il sera avec nous l’été prochain » a précisé Colangelo.

À noter que Stephen Curry, Paul George, Kyrie Irving, Kevin Love, Chandler Parsons et John Wall sont également dispensés de ce stage, la plupart sur blessure. En revanche, le jeune ailier-fort du Jazz, Derrick Favors, ne sera pas des joueurs présélectionnés en vue des JO. Invité en 2013, le joueur de 24 ans s’est dit « très frustré » de cette mise à l’écart, assurant néanmoins qu’il s’en était « globalement remis » : « Ils ont pris les joueurs qu’ils voulaient. La seule chose qui est en mon pouvoir, c’est de travailler dur, progresser et leur montrer ce dont je suis capable la saison prochaine. » De quoi, peut-être, rivaliser avec des joueurs du calibre de LaMarcus Aldridge, DeMarcus Cousins, Anthony Davis, Andre Drummond, Kenneth Faried, Draymond Green, Dwight Howard, DeAndre Jordan, Kevin Love ou encore Mason Plumlee.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant