États-Unis : en aidant le FBI, le hacker Sabu gagne sa liberté

le
0
Libre, Hector Xavier Monsegur quitte le tribunal de New York le 27 mai 2014.
Libre, Hector Xavier Monsegur quitte le tribunal de New York le 27 mai 2014.

Connu sur Internet sous le nom de Sabu, Hector Xavier Monsangur, un hacker de 30 ans, a été condamné à sept mois de prison ce mardi. Il avait reconnu en juin 2011 être à l'origine de neuf cas de piratage informatique et de trois autres faits. Mais il a déjà effectué une peine préventive correspondant à la durée de sa condamnation, entre mai et décembre 2012, et n'aura donc pas à retourner derrière les barreaux. Il sera néanmoins mis à l'épreuve pendant un an, notamment via le contrôle serré de ses activités informatiques.

Pourquoi une telle clémence pour un homme qui encourait entre vingt et un et vingt-six ans de prison ? Car il a accepté de collaborer avec le FBI dès son arrestation en juin 2011, officiellement afin que ses deux nièces, dont il a la charge, ne soient pas placées en famille d'accueil. Depuis trois ans, il aide ainsi l'agence fédérale grâce à une connaissance précise des organisations de hackers.

Monsegur a en effet un riche historique dans le milieu des pirates informatiques. D'abord membre d'Anonymous, il a contribué au piratage des sites de Visa, MasterCard et PayPal en 2010 et en2011, après que ceux-ci eurent empêché que leurs interfaces soient utilisées pour effectuer des donations à WikiLeaks. Il a ensuite cofondé LulzSec (de "lol" et "security"), un groupe de hackers dont le but avoué était d'exposer les failles de différents sites, "juste pour le fun au départ" puis avec un engagement politique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant