Etats-Unis : des records de froid attendus

le
0
Etats-Unis : des records de froid attendus
Etats-Unis : des records de froid attendus

La vague exceptionnelle de froid qui touche les Etats-Unis depuis plusieurs jours s'accentue en ce début de semaine. Une tempête de neige a déjà fait onze morts et la température ressentie est déjà descendue jusqu'à -38°C. Mais il va faire encore plus froid. 

Des records de températures vieux de plusieurs dizaines d'années pourraient être battus mardi dans le nord et le nord-est, mais aussi dans certaines parties du sud-est. Ce lundi, il devrait faire plus froid à Atlanta (Georgie), la grande ville du Sud, qu'à Anchorage, la plus grande ville de l'Alaska, pointe la chaîne de télévision CNN.

Jusqu'à -51°C ressentis

Des chutes de neige sont attendues du Missouri à la région des Grands Lacs, selon les services météorologiques américains. «Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique, précisent-ils. Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51°C». A ces températures, des lésions graves de la peau surviennent après quelques minutes d'exposition seulement, rappellent les autorités, qui ont multiplié les appels à la prudence.

Les températures, exprimées sur cette carte en degrés fahrenheit, vont descendre jusqu'à environ -35°C et jusqu'à -51°C en température ressentie. (THE WEATHER CHANNEL)

Dans le nord des Etats-Unis comme au Canada, ces conditions difficiles entraînent de multiples retards dans les aéroports. Selon le site spécialisé Flightaware.com, plus de 4 200 vols en direction ou au départ des Etats-Unis ont été retardés dimanche. A New York, l'aéroport John F. Kennedy a été fermé pendant deux heures dans la matinée après la sortie de piste d'un avion qui avait dérapé en raison des pluies verglaçantes et de la neige. L'incident n'a pas fait de blessés parmi les 35 personnes à bord, selon la chaîne ABC. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant