Etats-Unis : des médicaments livrés par un drone

le
0
Etats-Unis : des médicaments livrés par un drone
Etats-Unis : des médicaments livrés par un drone

C'est une petite révolution dans le domaine des livraisons express. Une entreprise australienne Flirtey spécialisée la fabrication de drones a recu pour la première fois l'autorisation par le Federal Aviation Administration (FAA) d'effectuer la livraison de médicaments et de produits médicaux en Virginie avec un engin volant télécommandé à distance.

Cette expérimentation avait pour but de démontrer l'intéret de ces machines pour atteindre rapidement des zones d'accès difficiles et des territoires isolés.

L'engin devait transporter des médicaments entre une pharmacie du Comté de Wise et une clinique dans une zone rurale. Là où par la route, il aurait fallu 1h30 de trajet en véhicule, le drone en aluminium et fibre de carbone dont certaines parties ont été modelées par impression 3D a rempli sa tâche en 20 minutes pour un peu plus d'une trentaine de kilomètres. Au total 24 médicaments sont arrivés à bon port.

Ce mode de distribution intéresse fortement les géants américain Amazon et Google. Amazon a mené ses recherches de l'octocoptère de son projet Prime Air près de son centre de Cambridge au Royaume-Uni. Google a pour sa part travaillé en 2013 sur son Project Wind au Queensland en Australie. Jusqu'à présent le Federal Aviation Administration (FAA) était frileuse pour délivrer des autorisations en considérant ces matériels civils comme étant davantage des jouets ou des armes potentielles. Cependant, ce principe semble évoluer. Amazon vient juste d'obtenir le droit d'expérimenter dans de strictes conditions son drone de livraison dans l'Etat de Washington.

Flirtey has successfully delivered 24 medical packages to patients in Wise County, making history as the first approved US drone delivery!— Flirtey (@Fly_Flirtey) 17 Juillet 2015

Close up of Flirtey delivering in Virginia today! pic.twitter.com/7genpCweHF— Flirtey (@Fly_Flirtey) 17 Juillet 2015

Video. Le projet Google de livraisons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant