Etats-Unis : des joueurs de jeux vidéos obtiennent un visa... pour athlète

le
0
Etats-Unis : des joueurs de jeux vidéos obtiennent un visa... pour athlète
Etats-Unis : des joueurs de jeux vidéos obtiennent un visa... pour athlète

Les geeks auront peut-être un jour leurs propres Olympiades. En attendant le jour où des épreuves virtuelles se dérouleront depuis un fauteuil devant un écran, plusieurs «gamers», spécialistes du jeu en ligne League of Legends, ont obtenu un visa américain P1, d'ordinaire délivré aux athlètes professionnels et à leurs entraineurs. C'était surtout jusqu'à présent un privilège réservé aux sportifs de premier plan comme David Beckham, qui n'a jamais eu à attendre dans la file d'attente des services de l'immigration.

En accordant ces visas spéciaux de 5 ans, les Etats-Unis ont implicitement reconnu la pratique en équipe du jeu League of Legends comme un sport professionnel. Le développeur du jeu, le studio californien Riot Games, a engagé une légion d'avocats spécialisés pour mener à bien son lobbying auprès des autorités au départ plutôt sceptiques. Leur jeu gratuit revendique une communauté de 40 millions de joueurs dans le monde. Il est devenu un phénomène de société aux Etats-Unis à tel point que les parties sont diffusées sur Internet et regardées par 1,7 million de fans, soit une meilleure audience que certains matchs de hockey de la NHL...

Un jeu aux audiences de sport professionnel

L'un des premiers à recevoir un titre de séjour, Danny «Shiphtur» Le, est un Canadien de 20 ans qui avait besoin de papiers afin de s'entraîner et de participer à la ligue professionnelle avec ses partenaires de Riverside en Californie (Ouest), détaille le Los Angeles Times. Les cinq membres d'une équipe doivent en effet être réunis dans la même salle afin de défier une autre équipe. Les tournois mondiaux sont très réglementés car les gagnants peuvent empocher jusqu'à 1 million de dollars. La finale des championnats du monde de «LoL» aura lieu au célèbre Staples Center de Los Angeles en octobre.

Alberto Rengifo, 19 ans, pourrait également y participer avec son équipe britannique. D'après la BBC, le jeune ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant