Etats Unis : davantage de transparence dans les rémunérations

le
1
La présidente de la SEC Mary Jo White. (© A. Wong / AFP)
La présidente de la SEC Mary Jo White. (© A. Wong / AFP)

Quel est l'écart de salaire entre vous et votre boss ? Les salariés américains vont désormais pourvoir répondre à cette question. Le gendarme de la Bourse américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), a indiqué hier que la plupart des grandes entreprises américaines seront désormais tenues de dévoiler l'écart de rémunération entre les patrons et leurs salariés (contenu en anglais).

Issue de la loi de régulation de Wall Street de 2010, cette nouvelle règle entrera en vigueur en 2017 et s'appliquera à une grande partie des entreprises cotées en Bourse, en dépit des réserves des milieux d'affaires «Dire que les avis sont divisés (sur cette règle, ndlr) est très en deçà de la réalité», a reconnu la présidente de la SEC, Mary Jo White, dans un discours transmis à la presse.

Bloc "A lire aussi"

Dans le détail, les grands groupes américains devront publier dans leur rapport annuel le ratio entre la rémunération des PDG et le revenu médian de leurs employés, un chiffre qui pourrait alimenter le débat sur le creusement des inégalités aux Etats-Unis.

La rémunération des patrons américains a explosé au cours des dernières décennies : En 2013, elle était en moyenne près de 300 fois supérieure à celle d'un salarié médian contre 20 fois en 1963, selon une étude du centre de réflexion Economic Policy

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • couronee le jeudi 6 aout 2015 à 10:21

    grotesque comme d'hab. erait mieux de faire son boulot la Marie-Jo plutôt que de l'enfumage à deux balles. La simple conséquence de cette décision aussi inutile que contreproductive sera l'augmentation des rachats de titres par les entreprises cotées... Comme si les dernières vagues de rachat annoncées ne suffisaient pas.