États-Unis : compromis budgétaire en vue au Sénat

le
0
Barack Obama a apporté son soutien à un nouveau plan de réduction des déficits proposé par six sénateurs démocrates et républicains visant à éviter au pays de faire défaut sur le remboursement de sa dette.


Washington, de notre correspondant

L'émergeance d'un nouveau plan bipartite d'économies budgétaires susceptible de receuillir plus des deux tiers des voix au Sénat, a relancé le débat à Washington sur le relèvement du plafond de la dette. Ce relèvement est indispensable pour éviter que le Trésor tombe en défaut sélectif de paiement après le 2 août.

Barack Obama a salué ce projet préliminaire qui vise à réduire le déficit de quelque 3700 milliards de dollars sur 10 ans. Il repose une combinaison de réductions de dépenses, notamment dans les sacro-saints programmes sociaux, comme «Medicare», le système de santé des personnes agées et «Social Security», le régime général de retraite. Le plan prévoit aussi des baisses de crédits militaires ainsi que l'élimination de multiples niches fiscales, en échange d'une baisse générale de taux marginaux d'imposition. Des réductions de 500 milliards de dollars seraient votées immédiatement. Le reste de la r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant