États-Unis : chute surprise du déficit à 4 % du PIB

le
0
La hausse des impôts décidées début janvier et les réductions automatiques de dépenses publiques font plonger le déficit budgétaire des États-Unis.

Selon le Bureau du budget du Congrès (CBO), le déséquilibre entre dépenses et recettes dès cette année va retomber à 642 milliards de dollars, soit 4 % du produit intérieur brut (PIB). Il y a trois mois le CBO tablait encore sur un déficit de 845 milliards de dollars. En 2012 il avait atteint 1100 milliards de dollars.

D'où provient ce miracle? Tout d'abord de la décision de nombreux contribuables aisés de maximiser leurs revenus réalisés en 2012, en vue de limiter l'impact de la hausse des impôts sur leurs revenus de l'année 2013. En avril, dernier mois où les Américains pouvaient s'acquitter de leurs impôts pour l'année précédente, les recettes fiscales ont bondi de 28 % par rapport à 2012.

En outre les coupures automatiques de crédit mises en œuvre depuis mars vont amputer les dépenses de 80 mil...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant