États-Unis : Abu-Jamal ne sera pas exécuté

le
0
Le militant des Black Panthers avait été condamné il y a trente ans pour le meurtre d'un policier. Ses défenseurs dénonçaient un procès inéquitable et raciste.

Son nom était devenu un slogan pour ceux qui dénoncent le racisme dont ferait preuve la justice américaine. Finalement, presque trente ans après sa condamnation à mort, Mumia Abu-Jamal a appris mercredi qu'il ne serait pas exécuté. Au terme d'une longue bataille judiciaire, le procureur de Philadelphie, Seth Williams, a en effet annoncé qu'il ne redemanderait pas contre lui la peine de mort, annulée en 2008 par une Cour d'appel fédérale. Mumia Abu-Jamal, aujourd'hui âgé de 57 ans, finira donc sa vie en prison sans possibilité de libération, a précisé le procureur, ajoutant qu'il n'avait «aucun doute» sur sa culpabilité.

Wesley Cook, de son vrai nom, était à l'époque des faits qui lui sont reprochés journaliste radio et militant du mouvement des Black Panthers. Le 9 décembre 1981, au cours d'une fusillade où lui-même a été blessé à la poitrine, il aurait abattu l'officier de police Daniel Faulkner. Il a été condamné malgré plusieurs incohérences point

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant