États-Unis : à froid extrême, petites histoires pas ordinaires

le
0
La vague de froid qui frappe le nord de l'Amérique depuis une semaine n'a pas apporté que des flocons et du verglas. Avec elle, son lot d'histoires insolites.
L'ours polaire de Chicago ne supportait pas le froid

À Chicago, où les grands lacs ont gelé, l'ours blanc du zoo municipal a dû regagner son abri. Anana, l'ours polaire du Lincoln Park Zoo a renoncé à «ses plongées fréquentes dans la piscine extérieure» de son enclos, comme le signalent les responsables du parc, pour rentrer se mettre au chaud. Même ce grand prédateur des régions arctiques reste habitué à des températures plus clémentes. Mardi, sur les rives du lac Michigan, le mercure avoisinait les -37°c.

De la glace, sans glace

Un froid extrême peut présenter des avantages inattendus. Mardi, New-York battait un record de température , les thermomètres affichant -15,5°c dans Central Park. Pour tro...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant