Etats-Unis: 110 millions de clients de Target touchés par un vol de données

le
0
Etats-Unis: 110 millions de clients de Target touchés par un vol de données
Etats-Unis: 110 millions de clients de Target touchés par un vol de données

La chaîne de distribution américaine Target a averti vendredi que jusqu'à 110 millions de personnes avaient pu se faire voler des coordonnées bancaires ou personnelles lors de l'attaque informatique dont elle a été victime en décembre.Ce chiffre représente le tiers de la population américaine, ce qui en fait potentiellement l'un des plus gros vols de données de l'histoire des Etats-Unis.Le 19 décembre, Target avait révélé que les coordonnées de 40 millions de comptes bancaires ou de cartes de crédit pourraient avoir été atteintes lors d'un "accès non autorisé" à son système informatique entre le 27 novembre et le 15 décembre.Il avait ensuite assuré que la proportion d'usages frauduleux de ces données était faible.Vendredi, le groupe a annoncé dans un communiqué avoir constaté, "dans le cadre de son enquête" sur le vol de données, "que certaines informations de clients (séparées des numéros de cartes de paiement dont le vol avait été précédemment révélé) avaient été volées pendant" l'attaque informatique."Ce vol n'est pas une nouvelle attaque dans le système de Target mais il a été découvert pendant l'enquête en cours", et à ce stade, "il a été déterminé que les informations volées comprenaient les noms, les adresses postales, les numéros de téléphones et les adresses e-mail de plus de 70 millions de personnes"."Les 70 millions de personnes concernées par ce nouvel incident sont distinctes des 40 millions qui avaient été précédemment annoncés", a précisé à l'AFP un porte-parole de Target.Il n'a pas précisé s'il pouvait y avoir des recoupements dans les deux types de vols de données et si de mêmes personnes pouvaient avoir fait l'objet des deux problèmes.Le groupe va "tenter de contacter les clients touchés" par ce vol de coordonnées, note le communiqué.Une attaque informatique "profondément perturbante"?Je sais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant