État islamique : une "marieuse" française attirait des jeunes femmes en Syrie

le , mis à jour le
0
RTL a révélé qu'une djihadiste de 21 ans qui jouait le rôle d?agence matrimoniale a été interpellée à son retour en France cet été, photo d'illustration.
RTL a révélé qu'une djihadiste de 21 ans qui jouait le rôle d?agence matrimoniale a été interpellée à son retour en France cet été, photo d'illustration.

Une entremetteuse pour recruter de nouveaux djihadistes. RTL a révélé lundi sur son site internet qu'une jeune Française de 21 ans suspectée d'avoir joué les agences matrimoniales pour l'organisation terroriste État islamique a été arrêtée cet été dans l'Hexagone. Selon la station de radio, Maeva, également appelée Oum Zahra, proposait à de jeunes Françaises tentées par le djihad de leur trouver un mari en Syrie parmi les proches de son époux, un membre du groupe islamiste.

Après être arrivée en Syrie au printemps 2014, la jeune femme s'est en effet mariée avec un membre de l'organisation État islamique, affirme RTL. En plus de proposer de trouver un époux à des Françaises souhaitant rejoindre les rangs des djihadistes, Oum Zahra leur racontait la vie sur place, mais, surtout, les orientait « vers des passeurs en Turquie ». Et à celles qui ne parvenaient pas à se rendre en Syrie, l'entremetteuse conseillait « de mener des opérations martyres en France », assure la station de radio.

La jeune femme a été interpellée en France au cours de l'été, alors qu'elle revenait du Moyen-Orient. D'après la radio, la jeune femme s'est présentée tout au long de ses auditions devant les forces de l'ordre comme « une repentie ».

Les chiffres du gouvernement

Manuel Valls a révélé à l'Assemblée nationale le 15 septembre dernier que « le nombre de Français ou de résidents en France enrôlés dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant