Etat islamique : les Etats-Unis se félicitent des premières frappes en Syrie

le
0
Etat islamique : les Etats-Unis se félicitent des premières frappes en Syrie
Etat islamique : les Etats-Unis se félicitent des premières frappes en Syrie

Aidés de leurs alliés arabes, les appareils de l'armée américaine ont bombardé mardi pour la première fois les positions de l'Etat islamique (EI) en Syrie. Selon le Pentagone, les frappes ont été menées au moyen d'avions de chasse, de drones et de bombardiers.

Les Etats-Unis ont même utilisé pour la première fois au combat leur chasseur bombardier furtif F-22 Raptor, l'appareil le plus sophistiqué de l'arsenal aérien américain et qui peut attaquer sans être repéré. 47 missiles Tomahawk ont également été tirés depuis des navires américains opérant dans les eaux internationales de la Mer Rouge et du Golfe persique.

C'est la première fois que le front de lutte contre ce groupe djihadiste se déplace d'Irak en Syrie. La Jordanie, Bahreïn, le Qatar, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont participé à ces frappes comme l'a confirmé Barack Obama lors d'une intervention mardi après-midi.

Le président américain a remercié ces alliés et a salué la «force de la coalition qui démontre clairement au monde qu'il ne s'agit pas simplement du combat de l'Amérique». En marge de l'Assemblée générale des Nations unies qui se déroule à New York, il devrait rencontrer très prochainement les responsables de ces cinq pays. 

VIDEO. Obama salue la «force de la coalition» contre l'organisation EI

Le bilan des frappes 

Les bombardements ont visé des sites d'entraînement, des centres de commandement des bases, des dépôts, des véhicules armées et des camions de ravitaillement de l'EI dans les région de Raqa, le centre du pouvoir de l'EI au nord de la Syrie, de Deir-Ezzor et d'Hassaka au nord-est et de Boukamal au nord du pays.

D'après le Pentagone, ces cibles ont été détruites ou endommagées et environ 120 djihadistes ont été tués au cours des frappes selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Des dizaines de djihadistes ont également été tués dans l'ouest de l'Irak selon le ministère ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant