Etat de l'Union-La Maison blanche promet un discours optimiste

le
0
    WASHINGTON, 10 janvier (Reuters) - A l'occasion de son 
dernier discours sur l'état de l'Union, Barack Obama, dont le 
second mandat s'achèvera dans un an, va afficher un optimisme 
qui tranchera avec le ton des prétendants républicains à sa 
succession, a promis dimanche son chef de cabinet.  
    "Vous allez entendre de la part du président une grande 
idée, généreuse et optimiste, de l'avenir de l'Amérique", a 
déclaré Denis McDonough, dans une série d'entretiens accordés à 
plusieurs chaînes de télévisions.  
    Le premier président noir des Etats-Unis, qui s'exprimera au 
Capitole à 02h00 GMT devant les élus des deux chambres, les 
membres de la Cour suprême et de l'état-major, dressera 
également le bilan de ses deux mandats, entamés après la 
campagne historique de 2008, dont les mots d'ordre étaient "hope 
and change", espoir et changement.  
    Il insistera plus particulièrement sur la reprise économique 
et cherchera à désamorcer les critiques de ceux que lui 
reprochent de ne pas avoir su imposer ses priorités au Congrès.  
    Son idée de l'avenir, a souligné Denis McDonough, est 
"différente des visions tragiques et sombres qu'on entend à 
longueur de journée de la part des candidats républicains". 
    Les ténors du parti conservateur n'ont pas tardé à 
répliquer.  
    "Je pense qu'aujourd'hui, l'état de l'Union, c'est le 
bazar", a déclaré Donald Trump, favori de la course à 
l'investiture pour la présidentielle de novembre.  
    Obama va "s'efforcer de brosser un tableau idyllique qui 
n'existe pas", a quant à lui estimé Mitch McConnell, président 
du Sénat, l'invitant à se focaliser sur la lutte contre l'Etat 
islamique. 
    "Tout le Proche-Orient est dans un état terrible", a-t-il 
ajouté.      
    Le discours sur l'état de l'Union, requis par la 
Constitution, a été avancé de quelques jours cette année en 
raison de la campagne pour les primaires qui débutent le 1er 
février dans l'Iowa.  
       
 
 (Doina Chiacu, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant