Etat d'urgence : Valls veut le prolonger de 3 mois mais ne dit pas non à 6 mois

le , mis à jour à 22:18
0

Manuel Valls a vigoureusement défendu ce lundi l'état d'urgence qu'il va demander au Parlement de prolonger pour trois mois, après l'attentat de Nice, alors que certains à droite plaident pour six mois. Le Premier ministre se dit toutefois ouvert aux propositions pour «accroître» son «efficacité» alors que le parti Les Républicains a annoncé ce soir qu'il voterait le projet de loi sur l'état d'urgence à condition que ses propositions soient retenues.

 

En définitive, l'état d'urgence pourrait être prolongé au delà des trois mois prévus et maintenu jusqu'à début 2017, en vertu d'un accord gauche-droite, alors que le texte examiné mardi matin en Conseil des ministres doit être débattu mardi soir à l'Assemblée nationale puis mercredi au Sénat.  Le rapporteur PS du projet de loi à l'Assemblée nationale, Pascal Popelin, doit proposer d'amender le texte pour que l'état d'urgence dure jusqu'à fin décembre 2016. Ce qui n'est pas forcément une condition suffisante pour la droite.

 

Après l'attentat du 14 juillet, qui a fait 84 morts, Manuel Valls a reçu à Matignon les responsables parlementaires, qu'il a exhorté à «l'unité nationale», alors que l'opposition, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen en tête, attaquent depuis la fin de semaine la politique antiterroriste du gouvernement.

 

 

Manuel Valls a avancé comme preuve de l'efficacité de ce régime d'exception en vigueur depuis le 13 novembre dernier, un attentat qui aurait pu être particulièrement meurtrier «déjoué juste avant l'Euro». Il faisait en fait référence à l'arrestation et aux perquisitions déjà connues, en mars dernier, de Reda Kriket.

 

Le projet de loi sur la prolongation de trois mois de l'état d'urgence, examiné mardi en Conseil des ministres, puis débattu au Parlement, prévoit d'autoriser à nouveau les perquisitions administratives, a confirmé le chef du gouvernement. «L'utilité et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant