Etat d'urgence: le pouvoir judiciaire est "contourné"

le
0

Après les assignations à résidence, le Conseil constitutionnel français, chargé de vérifier la conformité des lois avec la Constitution, a validé vendredi 19 février les perquisitions et les interdictions de réunion ordonnées dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats de 2015. Réaction de l'avocat de la Ligue des Droits de l'Homme Me Patrice Spinosi. Durée: 01:27

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant