Etat d'urgence déclaré au Pérou suite à un conflit minier

le
0

(Commodesk) Des violences ont éclaté entre les forces de l'ordre et des manifestants le 28 mai à Espinar, au sud-est du Pérou, faisant deux morts et cinquante blessés. Les membres du Front de Défense d'Espinar manifestaient depuis huit jours contre la mine de cuivre de Tintaya et son propriétaire Xstrata qu'ils accusent de polluer les fleuves de la région. En 2011, la mine a produit 75.000 tonnes de cuivre concentré.

Les opposants à la mine exigent une étude environnementale et déplorent le manque de dialogue avec les autorités. Le ministre des mines et de l'énergie, Jorge Merino Tarfur, rétorque qu'il s'agit avant tout de manifestations « d'ordre politique s'appuyant sur les groupes radicaux de Cajamarca ». Suite à ces émeutes, les autorités péruviennes ont déclaré l'état d'urgence au sud-est du pays pour un mois, la liberté de réunion et de circulation dans le territoire a été suspendue.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant